Vous êtes ici : Accueil > Archives saisons > Saison 2010

Michel BOUVARD Dimanche 26 septembre

Dimanche 26 septembre, 18h

Michel BOUVARD (Toulouse)

JS BACH :

Louis MARCHAND :

Nicolas de GRIGNY :

Thème du Récital :

Bach et la France

En 1701, le jeune lycéen de Lünenbourg rendait de nombreuses visites à la petite cour francophile de Celle où le duc Georg Wilhelm, qui avait épousé une française, avait fait l’impossible pour créer à sa cour un Versailles en miniature, centre de culture française. Ils avaient attiré à leur cour des huguenots fuyant la France et on pouvait y entendre des musiciens et chanteurs français, dont l’organiste Charles Gaudon ou le maître de ballet Thomas de la Selle, élève de Lully. Jean-Sébastien découvrit ainsi la langue française et la musique du grand siècle de Louis XIV (Lully, Couperin), au clavecin et sur le petit bijou d’orgue de la chapelle du château. Plus tard, à Weimar, vers 1713, il recopiera entièrement de sa main le Livre d’Orgue de Grigny, les suites de clavecin de Dieupart et la Table des agréments de D’Anglebert, qu’il avait découvert 10 ans auparavant. Son horizon s’élargissait encore vers des terres insoupçonnées et de nombreuses traces du « style français » subsisteront dans son œuvre, dans certains chorals. Un autre épisode est la supposée joute entre Bach et Louis Marchand. Cette confrontation prévue à Dresde en 1717 eut-elle vraiment lieu ? Il semble qu’elle fut annulée en raison du départ précipité de Marchand qui l’aurait redoutée. Quoi qu’il en soit, Bach admirait l’art de Marchand, virtuose claveciniste et organiste de la chapelle royale de Versailles de 1708 à 1714, au tempérament ombrageux. Il en connaissait en particulier ses pièces de clavecin.

Michel BOUVARD

Né en 1958, petit-fils du compositeur et organiste Jean Bouvard, lui –même disciple de Louis Vierne, Vincent d’Indy, Florent Schmitt et Paul Dukas, Michel Bouvard travailla l’orgue avec S. Chaisemartin, puis dans la classe d’A. Issoire à Orsay et il compléta sa formation auprès de M. Chapuis, F. Chapelet et J. Boyer, organistes de Saint-Séverin de Paris, où il sera organiste titulaire durant 10 ans. Premier Prix du Concours international d’Orgue de Toulouse en 1983, il débute une carrière de concertiste et de professeur. Assistant de Michel Chapuis au Conservatoire de Paris, il est ensuite nommé en 1985 professeur d’orgue au CNR de Toulouse où il succède à Xavier Darasse. Il est également Directeur artistique (avec W. Jansen) du Festival international " Toulouse les orgues " et du Concours international d’Orgue, et dirige le département " Orgue et claviers ", ouvert en 1994 par M. Bleuse, le ministère de la Culture et la Ville de Toulouse. Michel Bouvard a été nommé en 1995 professeur d’Orgue (interprétation) au CNSMDP, avec son ami Olivier Latry, avec qui ils on développé une collaboration pédagogique originale attirant à Paris des étudiants de tous horizons et de toutes nationalités. Depuis 1996, Il est titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de la basilique Saint-Sernin de Toulouse. Michel Bouvard est un organiste très reconnu, demandé pour de nombreux concerts dans des festivals à l’étranger (Europe, Asie, Amérique). Il est à la tête d’une discographie importante dans laquelle il met, fréquemment, en évidence des instruments historiques de la région de Toulouse et du Sud-ouest de la France. Sa discographie compte plusieurs titres consacrés à F. Couperin, J.S. Bach et des musiciens français des XVIe et XVIIe siècles, ainsi qu’à Vierne, Widor et Duruflé.